Le silence ? Après le bruit !

Charger un silence de jeu est une des choses les plus compliquée à faire. et je ne le demande que très rarement à mes jeunes comédiens.
Sur scène, avant de pouvoir se permettre de se taire, il convient de savoir parler.

Que les acteurs gueulent ! qu’ils se répondent du tac au tac ! qu’ils envoient de l’énergie en flux continu ! qu’ils n’aient pas le temps de réfléchir, surtout !

Un acteur qui réfléchit est un acteur mort, un acteur silencieux n’est pas un acteur en réflexion : il joue silencieusement.

et c’est plutôt chaud.

donc avant d’être électrique sans hurler, il faut hurler pour se charger d’électricité.

Puis refaire la même chose, sans prononcer un mot.

Guillaume