exercices de scène

de tout pour constituer une séance d’atelier.

des échauffements en défouloir, en immersion…

des jeux d’improvisations, du racontage, de la logorrhée…

de quoi permettre aux jeunes participants de se donner un libre accès à leur imaginaire et à leur folie douce !

Jouer réclame de laisser de côté le regard que l’on porte sur soi.

Comme disait De Funès : pour entrer sur scène, il faut se marcher dessus.

 

échauffement :

-les trous noirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *