le yah simple

C’est un exercice d’échauffement basique, puisqu’il consiste à ce que les acteurs se mettent en rond et se passent un Yah ! sonore en claquant des mains.

Le Yah ! simple peut se développer sur ces options :

– autoriser le Yah à faire demi-tour, ce qui occasionne souvent des batailles de Yah ! où aucun des deux ne souhaite céder et le passer au suivant.

– lancer un second Yah ! Ce qui oblige souvent à claquer deux Yah de suite, dans un sens et dans l’autre, simultanément.

– faire traverser le cercle : on peut passer le Yah ! à une personne de l’autre côté du groupe.

Ce qui se travaille :

– Le “prendre et donner” : on regarde la personne qui nous donne (donc on regarde celle qui a le Yah ! et on regarde la personne à qui on le donne, et on ne le donne que quand on est sur que l’autre le reçoit !)

– Le rythme, car même si c’est un exercice simple, il convient de garder un rythme élevé, ce qui le transforme en challenge, rester prêt à recevoir et passer le Yah ! D’où qu’il puisse arriver, et quel que soit leur nombre.

Pour les enfants, ce qui se découvre, c’est qu’ils sont maîtres de leur rythme, et du rythme global.

Car quand le Yah ! est lent et qu’ils commencent à s’ennuyer, le Yah ! perd d’autant plus de rythme, à eux de se réveiller et d’envoyer de l’énergie ! Même s’ils sot fatigués, même si Boooooaaarrrfff la flemme…

Si c’est lent, c’est de leur faute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *